• PICTO_YT
  • PICTO_INSTA
  • PICTO_FB

Borgo - Calvi Rebondissements parmi les favoris



Les concurrents de la 22ème édition du Tour de Corse ont rejoint dans l’après-midi de jeudi le port de Calvi et sa célèbre citadelle, ville étape d’une troisième journée de compétition riche en rebondissements.

Si l’équipage Olivier Capanaccia/Audrey Nesta sur BMW M3, en tête du classement général Compétition depuis le début du rallye, occupait toujours le sommet de la hiérarchie à l’arrivée à Calvi, le leader avait vécu une fin de journée des plus inquiétantes pour la suite. Auteur des meilleurs chronos dans les deux épreuves spéciales de la matinée (soit un total de 7 scratchs sur 9), puis du 3ème temps dans l’ES suivante, l’équipage était victime d’un problème mécanique dans la dernière ES de la journée. « Tout fonctionnait parfaitement jusqu’à cinq kilomètres de l’arrivée de l’ES4. Puis, le moteur a commencé à avoir de grosses coupures et à tourner sur deux cylindres. Et d’après l’équipe, le diagnostic est sans appel : abandon ! ». Après avoir dominé la compétition en signant sept des onze temps scratch, Olivier Capanaccia et sa copilote Audrey Nesta semblaient devoir quitter le rallye.

Autre disparition dans le haut de la hiérarchie, celle de l’équipage Florent Jean/Maxime Vilmot, 2ème du classement général à l’issue de la deuxième journée avec deux temps scratch à son actif. Après une superbe entame de rallye qui les avait révélés et placés en tête des VHC (Véhicules Historiques de Compétition), ils ont été contraints de renoncer dès la première épreuve spéciale du jour : Ponte Nuovo-Canavaggia. « J’ai commis une erreur de concentration » concédait le pilote lyonnais. « Gêné par le soleil, j’ai voulu ajuster la visière de mon casque. J’ai entendu la note de Maxime, mais je ne l’ai pas suivie. Résultat, je suis arrivé trop vite dans le virage et ma Porsche a heurté un muret. Je m’en veux énormément, car je ruine le travail d’une équipe et d’un copilote extraordinaires. J’espère que nous serons en mesure de réparer et d’être au départ demain pour poursuivre ce rallye fabuleux ! »


Vainqueurs de l’édition 2021, Anthony Agostini/Jérôme Royer qui occupaient jusqu’alors la 4ème place au classement général ont eux-aussi vécu une expérience malheureuse lorsque leur Ford Escort MK2 a perdu sa roue avant droite dans la 2ème ES de la journée, compromettant tout espoir de remporter le rallye pour la deuxième année consécutive.

En cas d’abandon confirmé du duo Capanaccia/Nesta, c’est l’équipage Thomas Argenti/Mathieu Tyran qui débutera la quatrième journée de Compétition en tête du classement général. « Nous avons connu quelques soucis mécaniques qui nous retardés, mais globalement tout se passe bien. Nous ne sommes qu’à mi-parcours, donc il ne faut pas s’emballer. D’autant que nous roulons avec une BMW M3 (ex Pascal Trojani) entièrement dans sa configuration d’époque (1995) qui n’a pas roulé depuis 2001 » expliquait le jeune pilote originaire de Balagne, enthousiaste à l’idée de prendre les commandes de son deuxième Tour de Corse Historique sur sa terre natale.

A deux jours de l’arrivée du rallye à Porto-Vecchio, la compétition s’annonce toujours aussi serrée. L’équipage Christophe Casanova/Stéphane Delleaux (BMW M3), vainqueur de la catégorie l’an dernier, a remporté la dernière ES de la journée et pointe juste derrière à seulement 24 secondes. Il est lui-même talonné, à 8 secondes, par la Porsche du couple Alain et Sylvie Oreille, vainqueur du Tour de Corse Historique en 2020. Autant dire que le rallye est encore loin d’être joué et peut encore réserver des surprises.

En VHRS (Véhicules Historiques de Régularité Sportive), le sommet de la hiérarchie est toujours occupé par Pascal PERROUD/Guillaume ALLAIS (Porsche 911 Carrera T) devant Pierre Melin/Nathalie Melin Guilland (Porsche 911). Tandis que Emmanuel Saussereau/Stéphane Poulard (Fiat 124 Abarth) sont remontés au 3ème rang.

PROGRAMME JOUR 4

Vendredi, les équipages quitteront Calvi pour prendre la direction de Propriano. Ils disputeront quatre épreuves spéciales : Belgodère/Col de San Colombanu (25,747 km), Ponte Leccia/Poggio Gavignano (28,277 km), Col de la Sorba/Ghisoni (14,375 km) et Col de Verde/Fischer (28,750 km). Un parc de regroupement est prévu à partir de 10h16 à Francardo – Site Prumitei.




7 views